Edolys Index du Forum
Edolys
Serveur Role play sur Linéage 2.
 
Edolys Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Edolys

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Edolys Index du Forum -> Info Roleplay -> Background Serveur ( Informations récentes)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nymphea


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2008
Messages: 74
Localisation: cote d'azur
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre
Mes Personnages IG: Nymphéa
April

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 21:18 (2010)    Sujet du message: Edolys Répondre en citant



I. 
 
 
 
 
*Vous marchez lentement, gravissant pas après pas la colline verdoyante qui vous entoure. Est-ce un rêve ? Devant vous se tient un vieillard assis sur un banc de bois d’ébène. Son regard visiblement perdu dans un soleil couchant orangé. Vous continuez d’avancer. C’est alors que l’homme à la chevelure grisonnante se tourne vers vous et ce met à vous parler d’une voix grave et pleine de bienveillance. Chose étrange cette voix résonne dans votre tête et vous ne pouvez pas répondre. C’est alors que vous vous apercevez qu’il n’a pas remué une seul fois les lèvres depuis le début.*« Je t’attendais jeune aventurier(ière). Ce paysage n’est t’il pas merveilleux ? ». L’homme sourit, vous êtes comme immobile captivé par cet être d’où s’échappe une aura de douceur, se diffusant dans l’air tel l’odeur d’une tendre pâtisserie dorant au four.
« Je vais te raconter une histoire, l’histoire de ce monde. Prend place et écoute. « 

« L’ancien monde est révolu, notre époque est révolu, une autre commence. Ecoute le récit d’un homme qui en a vu bien plus qu’aucun autre. Nul histoire ne me connais nul récit ne parle de moi, mais je connais l’histoire mieux qu’elle ne se connait elle-même. Je vais te raconter comment notre monde est t’il devenu ce qu’il est aujourd’hui. Je vais te parler de l’ancien monde, de l’avant guerre et de la guerre elle-même. »
Notre beau royaume d’Edolys était divisé comme l’ont toujours été les peuples et les continents. Il y avait au nord le fier royaume nain, dirigé par une reine capricieuse et colérique, qui pour assouvir ça soif de pouvoir avait assassiné son propre père l’ancien roi. Oh … elle n’en était pas pour autant une reine tyrannique, bien au contraire, elle éprouvait pour son peuple une profonde affection, mais rare fur les non nain qu’elle admit à ses côtés. Son nom ? Et bien elle se prénommait Opale et son royaume s’étendait des hautes montagnes du nord, jusqu’au fier rempart de Schuttgart. Il n’y vivait que très peu d’étranger, les nains aimaient à protéger leur identité et préféraient maintenir leurs frontières fermés, à l’exception des commerçants et mercenaires bien sûr. La Reine Opale n’avait qu’une obsession : s’enrichir, et il faut dire que la maîtrise de la conception des golems de siège, apportait un enrichissement important au royaume nain.
Plus au Sud, le riche, puissant et dictatorial empire de Rune, qui comprenait les cités de Rune, Goddard, Aden, Oren et la terre natale du peuple Orc. Cet empire était dirigé d’une main de fer par de terribles empereurs cherchant à étendre leurs royaumes par la conquête et la force. Rune possédait la plus grande et la plus puissante des armées que ce monde n’est jamais connu. Le dernier empereur de Rune fût une femme, et oui une femme. Son règne ne fût durât que peu de temps, mais il donna au citoyens de l’empire une bouffé d’oxygène et de plus grandes libertés. Bérénice, car c’était là son nom fût évincé par Dasparion, et nul ne sait ce qu’il advint d’elle. Certain la disent morte, d’autre pense qu’elle vie reculé quelque part en compagnie de son protecteur  et gardien de toujours, un Orc du nom de Brakmar.
C’est ainsi que la moitié Nord du continent étaient divisée.

Le Sud quand à lui comportait de plus petit royaumes, mais en nombre bien plus grand. Le royaume elfique dirigé par le roi multimillénaire que tous appelaient le sage. Nul étranger n’y était admis à résider, bien qu’il y est quelques rares exceptions. Les elfes souhait de cette manière ce protéger de la corruption et de la folie du monde extérieur, qu’ils observaient, conseillaient mais sans intervenir quelqu’en fût les raisons. C’est cette passivité qui finit par les conduire à leur perte, lorsque la grande guerre éclatât. 
La frontière Ouest du royaume des Hauts Elfes menaient aux terrifiant et énigmatique royaumes des elfes noirs. Depuis peu indépendant, grâce au soutient du royaume de Giran, dont nous parlerons par la suite, les elfes noirs s’attachaient à leur reconstruction, après des décennies de servitude sous le joug de l’empire de Rune, son voisin nordique. Depuis longtemps la haine qu’ils vouaient à leurs charmant cousins, s’était estompé, bien qu’une certaines appréhension demeurait parfois entre ses deux peuples là, partageant pourtant les mêmes ancêtres.
A l’ouest loin par delà l’océan, se trouvait l’île parlante bastion natale du peuple humain et cité indépendante, allié d’une autre cité tout aussi indépendante, celle de Gludin. Dirigés toutes deux par de petit comptes, il n’y guère de choses à en dire, elles n’ont fait que suivre les courant du temps et sbires les oppressions des grandes puissances. Leurs status étaient délicat, oscillant toujours entre alliances et soumissions, un lieu rêvé pour s’exercer aux arts de la politique.
A l’opposé tout à l’Est du continent le royaume Kamael, énigmatique et mystérieux, un lieu encore méconnu, et qui n’a pas encore joué son rôle dans notre histoire.





II. 
 
 
 
 
Le dernier état qu’il vous faut connaître, fût l’instable royaume de Giran. Instable, car il était un royaume humain gouverné par seigneur nain, cousin du roi de Schuttgart. Il mourût au combat ne laissant aucune descendance derrière lui. Ce fût son conseiller le bon Silem, qui lui succéda. Roi énigmatique et mystérieux, enfant du peuple des elfes sombre il conduisie Giran vers une ère de prospérité et de développement. Il fit de Giran le royaume marchant le plus puissant qu’on n’eut jamais connût. Comprenant les cités de Gludio et Gludin, à son époque. Il mourût lors du siège de Gludio une flèche runéenne planté en plein cœur. A cette époque le royaume de Giran n’existait plus les rares soldats et officiers survivants se cachaient dans les collines les plus reculés de la vallée des dragons. L’ancien intendant du roi, aidée par l’ancien général des armées de Giran organisa alors une résistance qui permit de reconquérir le royaume mettant ainsi fin aux années d’esclavage subit par le peuple. Par respect pour ce qu’avait été Silem, Giran ne connut plus de roi, et les titres de noblesses furent abolis. La cité aurait désormais pour gouvernant un intendant, Quersum. Giran, Gludio, Dion et Heinne tels étaient alors les nouvelles frontières du royaume de Giran.
Puis la guerre éclatât sanglante et fulgurante, elle emporta tout. Dasparion surgit à la tête de légion de mort vivants et de démons infernaux. Le Nord fut sa cible première, Schuttgart tomba en à peine quelques jours, tous furent surpris par la violence et la puissance des armées du nécromancien. Rune ne mit guerre plus de temps à subir l’invasion. 
A cette époque toutes les querelles, toutes les guerres et toutes les descensions furent oubliés, tous se battaient pour la même cause : leurs survie. Le Nord subissant le joug de Dasparion et le Sud résistant ; tentant de repousser le nécromancien et ses hordes.
Une alliance vu le jour, l’union de tous permis de vaincre et de sceller Dasparion dans un lieu tenu secret. Les mages de la tour d’ivoire emportèrent les reliques du terrifiant nécromancien et de ses sbires, pour les disséminer aux quatre coins du monde sous bonne garde.


Quand les différents peuples fûrent mis aux courant de la divine nouvelle. Des mois de fêtes et de paix prirent alors le pouvoir dans le monde d'Edolys. Les races avaient complétement abolie leurs différent et cette sérénité rendait les peuples plus fort. Biensur certaine personnes avaient le coeur lourd, la guerre avait fait beaucoup de morts. Suite à ça, dans les villages du Nord. La gardes se ventait de temps à autres d'avoir réussi la plus grande partie du conflit gràce à leurs forces. Cette rumeur fit rapidement éblouir la réputation du peuple nordique. Infondée, cette nouvelle arriva aux peuple du Sud qui devant un tel comportement préféra ne pas relever. D'année en année, la rivalité des deux factions devint alors de plus en plus forte. 

Rapidement le Nord prit son indépendance. Le peuple monta alors un orc au rang de Roi de la faction poupre comme ils s'appelaient. L'exact moitier du monde d'Edolys leurs était leurs. Devant une tel rémontrance les dirigants du Sud élir alors leurs Roi. Se rebatisant la faction blanche, la moitier sud du monde était leurs. Le conflit était clairement annoncé. Le pourquoi la grande et riche cité d'Aden  décida de rester neutre. Intriguant alors les deux royaume de ce choix étrange. Aden refusa de s'allier à l'un ou à l'autre et prit son indépendance. 





III. 
 
 
 
 
D'année en année, Aden devenit une des villes les plus puissante. La princesse d'Aden garder toujours les même principe et les même valeur. Sa ville devenit alors le lieu ou les deux factions en perpétuel conflit pouver tenter de cohabiter. Assé grande pour comporter deux zone de taille restrinte ou les gens de même faction pouvait se retrouvé. Aden s'imposait comme ville de respet et de sagesse. Aucune des deux factions ne lui voulait du mal. Commerçante et influante, Aden avait plutôt tendance à faire envie et le monde qui s'y trouvait était de tout genre. Citée cosmopolite Aden commença à voir se formée en sa total ignorance des groupe plutot influants. Les gens pensé que venir à Aden était l'exact réplique du mot "réussite". Apres avoir écumé les océans du globe pendant de longues années, les Pirates du Capitaine Jhambd'hebois ont jeté l'ancre en ville, histoire de se dégourdir les pattes et de profiter un peu de la vie. Malins, fourbes et courageux ,ils se sont rapidement fait beaucoup d'énnemis et quelques rares alliés en la citée d'Aden. Cependant, l'équipage revendait ses trésors et pièce rare a de trés bon prix et les pirates prirent rapidement du galons dans la célèbre roue de l'influance. Un autres réseaux à grande influence était aussi présent mais les gens n'arrivait pas à savoir quel était leur but précis. Certain les appeller pour les rares fois ou ils oser prononçer ces mots " La main noir". Nul doute qu'il s'agisser d'une mafia crapuleuse sans aucune pitier ni éthique. La garde d'Aden commençer à s'inquiéter de la réputation de sa belle citée. La princesse décida alors malgrés qu'elle eu à le faire à regrets. De placer ses meilleurs agents féminin dans une maison close. Maison d'Aden se situant dans un quartier presque vide. Un homme se rendant dans la demeure Sinismhya était certain de passer une nuit sans pareil. Seulement garde aux révélation sur l'oreiller. Nul doute que les fleurs habitant dans la maison savait revendre leurs plus précieuse informations aux plus offrant. Le pourquoi la garde plaça dans le plus grand secret des agents féminin dans ce lieux. Espérant apprendre un peu plus sur ces deux réseaux et garder un oeil sur la maison en même temp. Le contrat était simple entre la maison Sinismhya et la garde d'Aden. Si la maison balançer que des agents était à l'intérieur de leurs mur. La sanctions serait terrible. En échange de quoi. La garde resterais à jamais reconnaissante de la maison.
Un beau matin en les rue d'Aden. On retrouva alors le Capitaine Jhambd'hebois mort dans les rues d'Aden. Devant la demeure Sinismhya. Une rose pourpre dans la bouche. La garde s'intérroga et mena son enquète. La fille du Capitaine, demoiselle Coraille reprit alors comme le voulait son père la direction du navire et devenit Capitaine à son tour. Rebaptisant alors son équipe " La confrérie pirates". Elle jura devant le cadavre de son père de se venger de la maison Sinismhya. La Main noir resta neutre dans cette affaire et s'intérroga plutot sur la fameuse rose poupre. Aden était menacer de sa tranquilité mais arriver à gérer la situation. 

Gludio devenit la ville mère de la faction blance. Les anciens dirigants du sud s'éxilèrent en cette ville ou il faisait bon vivre. Cheza continuer de pratiquer la médecine. Quersum lui partit un an dans le royaume nain pour sa reconstruction. Et revenit dans le sud avant qu'il ne sois trop tard. Sa femme Nymphéa aida le nouveau Roi dans ses affaire. Ces trois personnages réstèrent des gens influants. Du côté de la faction pourpre. Oren prit son envole. Aucun ancien dirigeant du royaume du nord ne fut redécouvert. Mais le nord respecte encore aujourd'hui les anciens dirigeant d'Edolys."

Le vieil homme tousse alors un peu, posant alors sa main sur son genoux douloureux et reprend.

" Si tu veut resté à Aden ... reste y... mais prend garde tout de même... on est jamais sur de rien. Je.. Je vais te laisser, il me semble que mon corp décide de fatiguer soudainement. Bien que moi je n'en est pas vraiment envie..."

L'homme partit alors et vous semblez réentendre les bruits des gens aux alentours. Vous ête à Aden et cette expérience semble vous avoir troubler un peu. Vous savez... un banc vide est en face de vous. Si vos jambes sont fatiguées rien ne vous empêche de vous y assoir hein? 
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 10 Jan - 21:18 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Edolys Index du Forum -> Info Roleplay -> Background Serveur ( Informations récentes) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom